Pourquoi 95% des Traders sur Le Forex Sont Perdants

La technique utilisée par les pros pour vous faire perdre.

Inclus : un guide 52 pages

Si vous vous intéressez au trading et au Forex en particulier, vous avez du lire ici et là qu’il est commun de dire que 95% des traders perdent de l’argent. Seulement 5% arriveraient donc à s’en sortir. Cependant, ce vieil adage est aujourd’hui invalidé puisque depuis peu les brokers ont l’obligation de publier le résultat de leurs clients en pourcentage des comptes positifs et négatifs. Il en ressort que, en réalité, 75% des comptes perdent de l’argent contre 25% de gagnants.

On est donc loin des 5% de gagnants mais avouez que 1 compte gagnant sur 4 ca reste tout de même faible.

Pourquoi si peu de gagnants?

Le premier problème vient d’une méconnaissance du marché. De nombreux investisseurs privés sont attirés par le Forex et son fort effet de levier. Les nombreuses publicités que l’on a pu voir ces derniers mois ont d’ailleurs attiré beaucoup de novices. Le Forex est un marché bien spécifique et assez éloigné de celui des actions, ce qui peut perturber fortement l’investisseur lambda. Nombreux sont ceux qui se perdent dans le calcul des pips, des marges ou ne comprennent simplement pas comment lire un spread.

Une grande partie de ces nouveaux venus vont donc cramer leur compte en quelques mois voir quelques jours. Certains vont abandonner, d’autres insister et cramer plusieurs comptes à la suite.

Les plus têtus vont continuer et certains vont sortir du lot et faire partie des 25% de traders gagnants.

La différence entre le trader gagnant et le trader perdant

Qu’est-ce qui va donc différencier le trader gagnant du trader perdant. La première différence va venir du plan de trading. Parmi les perdants, beaucoup n’ont pas d’idées vraiment claires sur la façon dont ils vont rentrer dans un trade. Quand ce n’est pas en laissant le hasard décider, une majorité de traders perdent car ils n’utilisent pas de système précis et bien souvent passent d’un système à l’autre au gré de leurs pertes ou de leurs gains. Créer un plan de trading en béton est donc la première chose à faire pour espérer devenir un trader à succès.

Le plan de trading

Comment construit-on un plan de trading? Le plan de trading doit être le road book de chaque trader, lui disant ce qu’il faut faire et quand le faire. Vous devez définir des critères clairs pour rentrer dans un trade et les lister de façon exhaustive. Vous devez faire de même sur les critères de sortie. Ainsi à chaque instant et en consultant l’évolution du cours vous allez savoir si oui ou non vous devez rentrer dans un trade. Sans réfléchir ou presque.

Le plan de trading n’est pas si compliqué à réaliser mais beaucoup sont ceux qui ne trouvent pas de système performant à inclure dans leur plan. Pourtant, des systèmes gagnants, il en existe des milliers. Chacun peut trouver celui qui lui convient le mieux. Mais l’important reste de tester ce système et surtout de l’étudier dans les moindres détails. On peut alors commencer à utiliser ce système, en démo, pour s’assurer qu’il peut être gagnant, et ceci sans venir le polluer avec un autre système. Il ne faut pas jouer la girouette, toujours appliquer le même système, l’optimiser si possible, et voir s’il peut être performant. Ensuite on passe prudemment au trading en réel en risquant très peu sur chaque trade (voir ci-dessous). N’oubliez pas qu’un système qui tourne bien en démo n’aura pas forcément le même comportement en réel. En réel, c’est votre argent qui est en jeu et cela suffit à perturber plus d’un trader.

Mais le plan de trading ne va pas suffire à lui tout seul à vous transformer en trader gagnant. Maintenant que vous avez décidé quand rentrer et à quel niveau, vous allez devoir définir combien et c’est cette donnée qui peut tout changer. Le combien c’est en fait définir son plan de money management.

Le money management

Vous allez donc devoir décider « combien », combien vous êtes prêts à perdre sur chaque trade. La protection de votre capital étant crucial, votre money management doit tout mettre en œuvre pour le protéger au maximum. Beaucoup de trader se focalisent sur « combien je dois gagner ? » alors qu’il faut se concentrer sur « combien suis-je prêt à perdre ? ».

Une perte max comprise entre 1% et 3% du capital est recommandée pour un trader confirmé. Pour les débutants, un pourcentage plus faible est nécessaire le temps de s’acclimater au marché du Forex.

Par exemple, pour une compte de 10 000$, vous allez accepter une perte de 100$ à 300$ maximum par trade. Ce qui signifie que pour rentrer dans un trade vous devez avoir défini un Stop Loss (SL) de 100 pips pour 1% de risque et pour 1 mini lot (à 1$ le pip). Si vous souhaitez rentrer avec 2 lots, votre Stop Loss  devrait alors être de 50 pips. Pour un risque de 3%, vous allez pouvoir prendre 3 mini lots et un SL de 100 pips.

En sachant le pourcentage de votre capital que vous risquez sur chaque trade vous allez ainsi mieux pouvoir le protéger. Par exemple, 10 trades perdants consécutifs, avec un risque de 1%, ne va entamer votre capital « que » de 10%.

Imaginez celui qui risque 10% sur chaque trade, c’est à dire, par exemple, qu’avec un compte de 10 000$, ce trader rentre des trades avec un SL de 100 pips en prenant 10 mini lots ou 1 lot standard (à 10$ le pip). 10 pertes consécutives vont suffire à réduire son compte à 0.

Bien sûr le money management est un peu plus complexe que cela. Mais je vous livre ici la base qui va vous permettre de survive dans le monde du Forex. N’oubliez jamais cette règle de risque par trade. Si vous prenez de gros risques, il se peut que vous vous mettiez à gagner beaucoup et rapidement mais un jour ou l’autre la situation va s’inverser et votre compte va rapidement se retrouver à sec. Soyez patient et persévérant. Le marché récompense la patience.

Liste des articles qui pourraient vous intéresser :

12 réponses

  1. Jonathan dit :

    Merci pour ce super article ou tu as bien résumé les ingrédients indispensables dans la réussite en trading, un système qui fonctionne (ou tout est indiqué afin de guider le trader) et un money management béton à suivre chaque jours sans exception.
    Pour revenir sur le début de ton article, c’est à dire sur le pourcentage de traders qui gagnent sur le forex, il y a eu une discussion en décembre derniers à ce sujet sur le forum Mataf. Il semblerait que le chiffre des 5% ne soit pas tant que ça un mythe dans le sens ou le chiffre donné par les brokers est trimestriel et rien ne nous dis qu’un client qui est gagnant sur un trimestre soit gagnant sur l’année complète. On ne peut savoir si ce sont les mêmes clients mais il y a de bonnes chances qu’annuellement le nombre de client en profit soit bien plus faible que sur un trimestre.
    Cela démontre que le trading n’est pas impossible mais est très exigeant, demande une période d’apprentissage longue et un travail régulier.

    Bon courage et bon trading 😉

  2. olivier dit :

    Bravo pour ton blog, que je redécouvre. Tjs la même plume efficace.
    Petite remarque : il serait plus intéressant de mettre non pas le résultat de tes trades, mais illustrer ton trade depuis le signal d’entrée avec objectif et stop.
    Ca permettrait également aux visiteurs de revenir sur ton blog plus souvent.
    olivier L

  3. Erwan dit :

    Salut Olivier!

    Oui je vais essayer de plus expliquer mes trades. Par contre, je ne donnerai pas les signaux en temps réel car ma technique demande d’avoir des stop losses très large (200-300 pips ou plus) et requiert donc un money management en conséquence. Je ne voudrais pas qu’un débutant prenne le même trade que moi avec un fort levier et se fasse exploser son compte en appel de marge.

    Et toi, toujours en scalping?

    • olivier dit :

      Salut Erwan,

      Pas beaucoup le temps de trader ces temps ci, avec mes projets pros…et bien content d’être à l’écart ces jours ci…
      Mais, je travaille toujours sur les indices DJ, DAX et CAC, en trading intraday (jamais de position ouverte overnight), comme ca je dors tranquille :).
      A bientot sur rennes,
      Olivier

  4. david dit :

    Bonjour,

    je suis dans le forex depuis pas trés longtemps et c est vrai qu avec de la patiente et en gardant la tete froide sans rever d´etre millionnaire un jour car ce n´est pas le but mais tout simplement pouvoir en vivre bien,on peut etre gagnant.
    Ma question est la suivante ,est ce que l´etat reconnait les traders privés?
    Merci de vos reponse .

    Salutations.

  5. lulu dit :

    Tout à fait d’accord avec cet article qui est toujours autant d’actualité.
    D’ailleurs l’étude récente de l’AMF prouve bien que cela vient d’une méconnaissance des marchés. Les gens se lancent sans expérience. Il ne peuvent qu’échouer…
    http://www.en-bourse.fr/forex-90-perdants-selon-lamf-ce-vrai/

  1. 26 octobre 2014

    […] Pourquoi 95% des traders sur le Forex sont perdants […]

  2. 7 février 2017

    […] Pourquoi 95% des traders sur le Forex sont perdants […]

  3. 7 février 2017

    […] Pourquoi 95% des traders sur le Forex sont perdants […]

  4. 7 février 2017

    […] Pourquoi 95% des traders sur le Forex sont perdants […]

  5. 10 février 2017

    […] Pourquoi 95% des traders sur le Forex sont perdants […]

  6. 26 février 2017

    […] Pourquoi 95% des traders sur le Forex sont perdants […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *